Ceva Santé Animale va fournir 100 millions de doses de vaccin contre la grippe aviaire aux USA

Le Service d’Inspection animale et phytosanitaire (APHIS) du Département américain de l’Agriculture (USDA) vient de passer commande de 100 millions de doses de vaccin à Ceva Santé Animale, groupe vétérinaire mondial basé à Libourne...

 Libourne, le 14 octobre 2015

Le vaccin Ceva (Vectormune®AI) fait partie des deux vaccins retenus par l'administration américaine pour constituer des stocks de prévention.

LES ETATS-UNIS DUREMENT FRAPPÉS

Depuis le début de l'année, l'épidémie de grippe aviaire a entrainé la destruction de quelque 50 millions de volailles dans une quinzaine d'Etats américains (représentant un coût global de 500 millions de dollars). L'épizootie semble désormais sous contrôle mais l'USDA craint de potentielles rechutes cet automne avec l'arrivée d'oiseaux migrateurs venus du nord.

La question délicate de la grippe aviaire a été l'un des sujets phares du congrès mondial des Vétérinaires aviaires qui vient de se tenir en Afrique du Sud. Depuis une dizaine d'années, cette maladie est devenue une menace importante pour l’industrie aviaire mondiale, déstabilisant le commerce international et causant des pertes économiques considérables au sein des élevages contaminés.

Pour Dr Marc Prikazsky, président de Ceva Santé Animale : "Les migrations peuvent entrainer des épidémies un peu partout dans le monde. On a recensé cette année près de 360 foyers de grippe aviaire, soit une augmentation de 150% par rapport à 2014. Aucun pays n'est à l'abri."

UNE RECONNAISSANCE MAJEURE POUR CEVA SANTÉ ANIMALE

Déjà leader mondial de la vaccination des volailles au couvoir, ce référencement par les autorités américaines constitue pour Ceva Santé Animale une reconnaissance majeure des innovations et de l'expertise développées par le laboratoire français.

"Cette décision va nous aider à renforcer nos positions au plan international et à passer n°2 mondial des fabricants de vaccins pour la volaille. Au-delà de l'aspect "business" pour notre usine de Kansas City qui fabrique le vaccin Vectormune AI, notre établissement de Libourne (33) sera directement impacté puisque c'est là que 65% des vaccins volailles de Ceva sont stockés, étiquetés et expédiés mondialement" se réjouit Marc Prikazsky.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : www.ceva.com - www.avian-influenza-vaccines.com

Retour en haut